Rebel-Heart

19 novembre 2006

>> se taper la tête contre les murs...

Je ne me rappelais pas qu'une rupture puisse être aussi dure.. Ne plus y penser pendant 5 minutes, se dire que ça va aller, qu'on est bien, qu'on n'a pas besoin de lui... Et 5 minutes après, se retrouver en train de chialer comme une gosse parce qu'on l'aime et qu'on ne supporte plus d'être sans lui.

Pourtant, je dois m'y habituer : il ne sera plus là pour moi. Je dois être forte. Mais quand j'en deviens folle, quand il me manque trop, je pourrai me taper la tête contre les murs, l'appeler sans cesse, le harceler, pleurer comme une merde au téléphone, le suppliant de revenir. On est tellement faible dans ces moments-là.

Je ne veux pas qu'il s'aperçoive que c'est dur pour moi et que j'en crève. J'ai déjà tellement donné que je refuse d'y laisser ma dignité. Ce serait signer mon arrêt de mort.

Les secondes me paraissent des éternités. Et je regarde mon téléphone en espérant qu'il m'appelle. Mais rien ne se passe : je ne lui manque pas, il est certainement passé à autre chose. Et peut-être que je devrai faire pareil. Mais je regarde toujours ce putain de téléphone du coin de l'oeil. C'est lui que je devrai éclater contre le mur.

J'espère que je vais tenir bon...

Posté par EihWaz à 21:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 novembre 2006

>> Toujours la même peine...

Je ne supporte plus la vie seule. Enfin, seule : la vie avec mon coloc, qui est le Roi des Cons.

Je pleure depuis des jours et des jours parce que rien ne va plus, et que je ne sais pas comment faire pour que ça aille mieux.. Alors, sur un coup de tête, je suis partie.

J'ai fait comme si je déménageais parce que dans ma tête, le déménagement n'est plus très loin : j'ai décollé toutes les affiches du mur, toutes les photos, tous les cadres... j'ai mis toutes mes fringues dans une enorme valise, j'ai mis mes bouquins dans un carton : je n'aurai plus qu'à tout prendre la prochaine fois.

Il n'est pas là et je crois qu'il ne le sera jamais plus. Je ressens beaucoup de colère contre lui, voire même une certaine rage : il m'a menti durant des mois en me disant qu'il m'aimait, et aujourd'hui, il ne me téléphone pas quand ça va mal, ne s'inquiète pas pour moi. Je sais que la situation peut être pesante pour lui, mais elle l'est encore plus pour moi! Il a agi égoistement depuis des lustres, en ne se préoccupant que de sa petite personne, que de son bien-être. Et aujourd'hui c'est moi qui souffre???   ça, j'ai du mal à l'accepter : c'est lui qui devrait souffrir, pas moi.

J'ai tellement de colère contre lui, parce qu'il s'en fiche de moi et peut-être même qu'il s'en est toujours fichu. Il aurait pu prendre une autre fille que moi pour faire jou-jou.. mais pas moi... pas après ce qui m'est arrivé.

C'est peut être mieux comme ça... Je me suis trop perdue dans cette relation, j'y ai laissé trop de moi-même au point de ne plus me reconnaitre aujourd'hui. Je ne sais plus qui je suis, je ne sais plus ce que je veux, ce dont j'ai envie... En fait si : je n'ai plus envie de rien.. à part être anestésiée pour ne plus ressentir cette atroce douleur dans mon coeur, être plongée dans un coma et me réveiller une fois que j'aurai tout oublier.

Comment ai-je pu lui pardonné?? Il aurait du rester avec ses affaires sur le trottoir et ne plus jamais revenir.

Il vient de m'humiler comme personne auparavant..

Posté par EihWaz à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2006

>> Trompée.. Trahie...

Il l'a fait... le pire, c'est que je savais que ça arriverait.

Je me sens si vide, si seule.. tout a disparu : mes projets, mon avenirs, et même mes souvenirs.. je me dis que ce ne sont que des mensonges, que tout est faux..

Je ne sais pas comment m'en remettre...

Il a fait 5h de route en catastrophe pour venir me retrouver.. Il était en pleurs, catastrophé de ce qu'il avait osé me faire. Il m'a supplié de le pardonner, de reprendre tout à zéro..

Même s'il n'y a rien eu de sérieux, juste une discussion via internet et des échanges de photos, il lui a quand même dit qu'il était célibataire, fraichement séparée de moi et qu'il aimerait être consolé... ça me fait tellement mal parce qu'on ne dit jamais quelque chose sans le penser réellement.

Je sais que ça n'allait pas très fort entre nous, mais il m'a dit il y a à peine quelque jours, qu'il y avait eut "tellement de signes entre nous, lors de notre rencontre, que ce n'est pas possible qu'on soit séparé"..
Pourtant, ces signes, il les a oublié le temps d'une conversation...

Plus rien ne sera pareil. Je me demande si je dois rester ou non avec... Je me donne le temps de réfléchir. Mais je sais que de toute façon, quelque chose aura été cassé, je ne serai plus aussi spontanée avec lui, je n'envisagerai plus cette relation comme une relation durable, mais plutot comme une relation à durée déterminée..
Je n'ai pas la force de le quitter, parce que ce sera le vide.. je préfère jouer la comédie, continuer la mascarade de notre couple le temps de reprendre des forces et du recul, et d'agir sans haine en évitant au maximum de ME faire souffrir...

J'ai déjà trop souffert...

Posté par EihWaz à 01:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2006

>> Une journée de plus...

Le 19 juillet 2006,

Hier matin, quand je me suis levée, je me suis dit "encore la même journée à vivre"..
Ce matin, en me levant, j'ai pensé "encore un journée qui ressemblera aux autres"..
Demain matin, je n'aurai même plus envie de me lever : parce que je suis tellement fatiguée de vivre la même chose, tellement fatiguée de me dire que je vais retrouver la même merde qui m'attend, encore et encore.. Parce qu'en me couchant le soir, je sais ce qui m'attend demain.

Je n'ai plus aucun espoir : la vie m'a ôté tous mes rêves et je n'ai plus la force de continuer. J'attends désesperemment un Signe... Le signe qui me fera comprendre que je n'attends pas en vain...

Je ne parle pas de suicide, parce que je ne suis pas suicidaire : j'ai juste les idées très noires... On ne peut pas comparer ça au suicide : je trouverai alors que je manquerai de respect à ceux qui ont franchi ce cap désespéré..

Moi,je garde l'espoir qu'un jour , tout aille mieux pour moi.. Mais c'est très dur en ce moment.

Je suis seule.. Personne autour de moi, personne pour voir que ca ne va pas, personne pour voir les jours où je suis de bonne humeur, personne pour voir que je me bats commme une tigresse pour sauver le peu que j'ai et pour construire quelquechose de mieux.. Personne.

Je suis fatiguée de tout ça, de toute cette mascarade... Je trouve de plus en plus le monde injuste : la vie épargne ceux qui font du mal et trucide les faibles.. et je ne supporte pas ça.
ça nous sert à quoi les Règles, les Religions, puisque de toute façon les Méchants seront toujours pardonnés et les Gentils ne seront jamais parfaits? Quand on essaie de suivre certaines règles, d'avoir une certaines morales, à quoi ça nous sert puisqu'on ne sera jamais récompenser? Je ne cherche pas l'argent, ni la reconnaissance.. Mais juste la Plénitude, la Tranquilité, à faire la Paix avec moi...

C'est pas grand chose, pourtant je ne pourrai jamais vivre sans ça... d'autres court après la Célébrité, d'autres après l'argent.. moi je cours après moi-même, pour savoir qui je suis et ce que je vaux vraiment...

Posté par EihWaz à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2006

>> Essai sur canalblog..

Eh voilà... étant devenue une sorte d'accro au blog, je vais essayer ceux de canalblog suite à la migration de 20six qui à décimer la presque totalité de ses blogueurs...

Posté par EihWaz à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]